Mobilisation générale : faisons bloc contre la ratonnade prévue ce mercredi à Lille

Partout en France, des groupes fascistes tentent de profiter de la tragique mort du jeune Thomas pour organiser de véritables pogroms visant toutes celles et ceux qu’ils assimilent à des immigrés ou à des musulman·es.

A Romans-sur-Isère, 80 néo-nazis armés ont voulu faire régner la terreur. Heureusement, la mobilisation immédiate des habitant·es a permis de mettre en déroute la milice raciste, et d’éviter des drames.

Des mobilisations racistes similaires ont également eu lieu à Lyon, Reims, Rennes, Valence, Colmar…

Les néo-nazis lillois, parmi lesquels ceux accusés d’avoir commis les meurtres de la Deûle, relaient sur les réseaux sociaux un appel à une mobilisation similaire à celle de Romans-sur-Isère. Ils ont prévu de se rassembler mercredi à 19h Place du Théâtre.

La date, le lieu et l’heure n’ont rien d’un hasard : mercredi à 18h, place de la République, comme tous les mercredis depuis des décennies, une manifestation exigeant la régulation immédiate des sans-papier du département doit se dérouler. Ce mercredi, cette manifestation sera également rejointe par les grévistes de Emmaüs Saint-André-lez-Lille, qui, depuis maintenant plusieurs mois, mènent une lutte exemplaire pour défendre leurs droits et faire cesser les comportements racistes de la direction.

Les néo-nazis relayant la mobilisation de mercredi sur les réseaux sociaux sont extrêmement dangereux.
Ils ont déjà été condamnés à de nombreuses reprises. Ils s’en prennent indistinctement aux non-blancs, à la communauté LGBT (attaque du bar « le vice versa »), aux militant·es progressistes (attaque du local de la CNT, de syndicalistes de plusieurs organisations pendant les manifestations, de militant·es des Jeunesses Communistes…), et même aux simples supporters de foot dont les têtes ne leurs reviennent pas (affaire du père de famille dans le coma suite à une agression aux abords du Grand Stade).

Cette bande a même été filmée par Al Jazeera en train de frapper sans raison une femme qu’ils pensaient « arabe » sur Masséna ou encore en train d’envisager de commettre un attentat au marché de Wazemmes (scène tourné dans le bar raciste « La Citadelle » situé rue des Arts, juste à côté de la Place du Théâtre ou ils se sont donné RDV).

Il ne fait aucun doute que s’ils sont libres de leurs mouvements, leur mobilisation de mercredi se transformera en véritable ratonnade.
Nous devons empêcher ça par tous les moyens nécessaires.

Comme à Romans-sur-Isère, ou la police aurait été jusqu’à donner des adresses de personnes à cibler à la milice néo-nazie, il est illusoire de croire que la police protègera la population de ces nervis d’extrême-droite. La porosité entre la police lilloise et les groupuscules fascistes est de notoriété publique : affaire de la vente des armes au terroriste Coulibaly, affaire des noyés de la Deûle, affaire des policiers fréquentant la Citadelle…

Cet été encore, des policiers lillois défrayaient la chronique à cause des tatouages néo-nazis qu’ils arboraient fièrement alors qu’ils « encadraient » des manifestations contre la réforme des retraites.

Pour nous protéger, pour protéger la manifestation du comité des sans-papier et des grévistes d’Emmaüs et pour protéger l’ensemble des habitant·es de notre ville, nous ne pourrons compter que sur nous même.

L’Offensive appelle les habitant·es de Lille à se rassembler massivement à 18h, place de la République, pour faire de la manifestation pour la régularisation des sans-papier et pour la satisfaction des revendications des grévistes d’Emmaüs une marée humaine.

Notre plus grande force, c’est notre nombre et notre détermination. Venez, faites venir vos ami·es, proches, collègues… Face aux potentielles attaques fascistes, faisons bloc, et rappelons à ceux qui l’auraient oublié que Lille est populaire, multiculturelle, antiraciste et égalitariste.

RDV mercredi 18h place de la République, faites passer le mot !

Partager l'article

Comme vous le savez, depuis le début de la semaine, il y a un mouvement de révolte du peuple kanak. La France a une histoire

Lire la suite »

Pour la troisième fois depuis le début de l’année, notre local a été vandalisé par des militants d’extrême-droite. Cette fois, ces nervis ne se sont

Lire la suite »

Ce mercredi, de nouveau, l’Offensive sera présente à la traditionnelle manifestation du 1er mai puis à la fête de la Soupe à Wazemmes durant laquelle

Lire la suite »

Repenser le travail à partir du travail gratuit et invisible.Aujourd’hui, la définition du travail est encore construite à partir d’un sujetmasculin, et associée à la

Lire la suite »