Nouvelles dégradations de notre local par des fascistes : nous ne nous laisserons pas intimider

Pour la seconde fois en quelques semaines, notre local lillois a été la cible de militants d’extrême-droite.

Hier en fin d’après-midi, deux personnes masquées sont venues peindre des inscriptions et symboles fascistes sur notre vitrine. Que les choses soient claires : vous ne nous faites pas peur et nous saurons nous défendre.

Jeudi soir, nos militant·es ont aidé à sécuriser un meeting pour la paix en Palestine interdit par la préfecture et que menaçaient d’attaquer diverses organisations d’extrême-droite. Ce meeting de Rima Hassan et de Jean-Luc Mélenchon était une réponse à l’annulation de leur conférence prévue à l’Université de Lille.

En chœur avec les partis d’extrême-droite, l’État, l’Université et les politicards lillois trouvent illégitime de s’indigner du massacre en direct à la télévision de milliers d’enfants, de femmes et d’hommes innocents et répriment toute forme de solidarité avec le peuple Palestinien. Grâce à la détermination, à l’unité et à la discipline du mouvement social lillois, le meeting a pu se tenir malgré l’interdiction et les groupuscules d’extrême-droite n’ont pas osé s’y montrer.

Ils auront attendu le lendemain pour accomplir leur petite vengeance mesquine sur notre vitrine. Ces nouvelles provocations ne suffiront pas à nous empêcher de nous organiser pour construire une société écologiste, vraiment démocratique, égalitaire et féministe.

Menaces ou pas, nous continuerons de nous battre contre les injustices et contre l’annihilation des libertés publiques que connaît actuellement notre pays.

Pour nous permettre de continuer le combat, rejoignez-nous ou soutenez-nous financièrement (ce qui permet entre autres de payer le loyer du local).

Partager l'article

Comme vous le savez, depuis le début de la semaine, il y a un mouvement de révolte du peuple kanak. La France a une histoire

Lire la suite »

Pour la troisième fois depuis le début de l’année, notre local a été vandalisé par des militants d’extrême-droite. Cette fois, ces nervis ne se sont

Lire la suite »

Ce mercredi, de nouveau, l’Offensive sera présente à la traditionnelle manifestation du 1er mai puis à la fête de la Soupe à Wazemmes durant laquelle

Lire la suite »

Repenser le travail à partir du travail gratuit et invisible.Aujourd’hui, la définition du travail est encore construite à partir d’un sujetmasculin, et associée à la

Lire la suite »