Nous, féministes de la région lilloise, ne soutiendrons pas la candidature d’Amy Bah (communiqué commun)

Le 21 juin 2024

Nous, féministes de la région lilloise, ne soutiendrons pas la candidature d’Amy Bah et appelons à faire bloc contre le fascisme dans la 1ère circonscription du Nord !

Nous nous félicitons du retrait d’A. Quatennens. C’est une victoire pour les mouvements féministes et progressistes, qui réclamaient depuis longtemps le retrait de cette candidature.

Pour faire front commun contre l’extrême-droite, nous ne soutiendrons pas la candidature dissidente d’Amy Bah. Cette candidature n’a pas fait l’objet d’une discussion au sein des cadres collectifs locaux et n’est donc pas portée par une dynamique collective et militante.

Sa candidature n’est en plus pas investie par le Nouveau Front Populaire et elle joue la confusion pour nous tromper. Cette candidature est orchestrée par le Parti Socialiste et sournoisement soutenue par EELV, malgré les accords du Nouveau Front Populaire. Sa suppléante n’est autre qu’Estelle Rodes, adjointe PS à la mairie de Lille.

N’oublions pas que le Parti Socialiste est associé à l’affaire DSK et à l’origine de la loi travail, de multiples lois racistes et de la surenchère sécuritaire. C’est également sous l’égide de ce parti que François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron sont montés sur la scène politique.

Nous nous opposons à l’instrumentalisation du mouvement féministe radical et révolutionnaire dans la campagne d’Amy Bah. Nous n’acceptons pas que les causes que nous défendons soient utilisées dans la réhabilitation du PS et pour leurs basses manœuvres électorales. Nous prônons un féminisme décolonial et antifasciste qui intègre et s’inscrit dans la dynamique de la lutte des classes.

Face au risque que représente pour nous, femmes et minorités de genre, le Rassemblement National, nous ne pouvons pas nous permettre de rompre l’unité de la gauche et fragiliser le vote populaire sur  cette circonscription à cause de la division et des ambitions personnelles ou d’appareil. Face aux fascistes, la partie n’est jamais gagnée d’avance.

Nous appelons ainsi au retrait de cette candidature dissidente et à la mobilisation, dans les urnes et dans la rue, pour la construction  d’un Nouveau Front Populaire féministe afin de faire front commun contre le fascisme !

Premiers signataires : L’Offensive, NPA anticapitaliste

Partager l'article

Appel commun de l’Offensive, de La France Insoumise, du NPA l’anticapitaliste, du STJV, de Extinction Rebellion, des Soulèvements de la Terre, de l’Action Antifasciste, de

Lire la suite »

Mais bon, comme il ne faut pas confondre météo et climatologie, gardons à l’esprit que, si on a évité la tempête, une autre bien pire

Lire la suite »

Face au risque d’arrivée au pouvoir de l’extrême droite, c’est sans hésitation et sans illusion que nous nous sommes engagé·es dans la campagne des législatives.

Lire la suite »

Le 2 mai dernier, un militant de notre organisation est mis en cause dans une affaire de violence, alors qu’il se trouvait sur son lieu

Lire la suite »