Un militant de l’Offensive diffamé et intimidé à répétition par l’extrême-droite (conférence de presse)

Le 2 mai dernier, un militant de notre organisation est mis en cause dans une affaire de violence, alors qu’il se trouvait sur son lieu de travail au moment des faits.
Deux jours plus tard, ce même militant est placé en garde à vue et son domicile perquisitionné pour d’autres faits de violence qu’il n’a pas non plus commis. Les 48 heures de garde à vue concluront d’ailleurs en ce sens.

Pourtant, près d’une heure et demi avant son placement en garde à vue, le leader de l’extrême-droite locale, vraisemblablement mis au courant par la police de la manœuvre en cours, partage sur son compte X (Twitter) l’identité et la photo de notre militant, démarrant ainsi une vague de diffamation à l’égard de notre militant et de notre organisation.

Ce week-end encore, un nouveau cap a été franchi dans la diffamation et l’intimidation, puisqu’ont été placardées dans le rues de Lille la photo et l’identité de notre militant.

Ces dénonciations calomnieuses à répétitions posent questions dans un temps où des slogans fascistes fleurissent sur les locaux associatifs et écoles de la ville en toute impunité.

Ces intimidations sont inacceptables. La possible arrivée au pouvoir du RN fait pousser des ailes aux groupes fascistes les plus radicaux. Face à ce danger imminent, il faut faire bloc et faire élire le Nouveau Front Populaire.

Pour soutenir notre camarade dans ses démarches juridiques et notre organisation, donnez via cette cagnotte en ligne.


Partager l'article

Appel commun de l’Offensive, de La France Insoumise, du NPA l’anticapitaliste, du STJV, de Extinction Rebellion, des Soulèvements de la Terre, de l’Action Antifasciste, de

Lire la suite »

Mais bon, comme il ne faut pas confondre météo et climatologie, gardons à l’esprit que, si on a évité la tempête, une autre bien pire

Lire la suite »

Face au risque d’arrivée au pouvoir de l’extrême droite, c’est sans hésitation et sans illusion que nous nous sommes engagé·es dans la campagne des législatives.

Lire la suite »

Le 2 mai dernier, un militant de notre organisation est mis en cause dans une affaire de violence, alors qu’il se trouvait sur son lieu

Lire la suite »