L’extrême-droite frappe la révolution Kurde en plein Paris : Rassemblement samedi 7 janvier à 10h à Gare du Nord

Ce matin un terroriste d’extrême-droite a attaqué le Centre Culturel Kurde de Paris où se réunit notamment le Conseil démocratique kurde en France. 3 militant·es kurdes sont décédé·es, plusieurs sont blessé·es, dont 3 dans un état d’urgence absolue.

L’auteur de cette attaque vient juste de sortir de prison : il avait été incarcéré pour avoir attaqué l’an passé un camp de migrants.

Alors que de nombreuses personnes se rassemblaient tout à l’heure à proximité du lieu de l’attentat, la police – elle aussi – a décidé d’attaquer les kurdes et leurs soutiens, montrant ainsi que quel que soit le contexte, elle prend le parti des fascistes. A Marseille aussi la police a attaqué le rassemblement organisé suite à l’attentat.

Ce n’est pas pour rien que les fascistes, l’État et leurs chiens de garde s’en prennent aux instances du mouvement Kurde en Europe. Depuis 10 ans, le peuple Kurde mène une révolution exemplaire sur le territoire du Rojava (au Nord de la Syrie). Alors même qu’ils y combattaient Daesh, les kurdes et leurs allié·es ont mis en pratique l’Écologie Sociale : démocratie directe, collectivisation des moyens de production, égalité totale entre les femmes et les hommes.

En Iran aussi c’est le peuple Kurde qui est au cœur de la révolte qui secoue le pays depuis l’assassinat d’une des leurs par la police des moeurs : Jina Mahsa Amini.

La Turquie, de son côté, mène une opération d’extermination politique massive contre les kurdes en Turquie et au Kurdistan du Nord, qui ne fait que s’intensifier depuis ces derniers mois et dont l’Europe se fait complice.

L’attentat d’aujourd’hui intervient à quelques jours seulement des commémorations du meurtre de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Saylemez. Il y a 10 ans, ces trois militantes du PKK ont été assassinées par les services secrets turcs en plein Paris. Ce meurtre reste à ce jour impuni puisque la France refuse de lever le secret-défense sur cette affaire.

Le peuple Kurde nous ouvre la voie vers la révolution écologique, sociale et libertaire. Il est essentiel et nécessaire de le soutenir, d’autant plus lorsqu’il est attaqué dans notre propre pays. En conséquence, L’Offensive appelle à participer massivement aux rassemblements et actions de soutien au peuple kurde :

  • Manifestation pour la vérité et la justice suite à l’assassinat des militantes kurdes à Paris en 2013 : samedi 7 janvier à 10h à la Gare du Nord à Paris
  • Rassemblement pour dénoncer l’attaque du Centre Culturel kurde de Paris : samedi 24 décembre à 14h, place de la République à Lille

Face aux assassins fascistes comme face aux capitalistes qui détruisent la planète, prenons exemple sur les Kurdes, passons à l’Offensive.

Partager l'article

Qui sont les criminels climatiques ? Cent entreprises sont responsables de 70 % des émissions globales de gaz à effet de serre. Rendez vous samedi

Lire la suite »

L’Offensive est une organisation d’un nouveau genre qui défend un projet de société radical, à même de faire face aux crises écologiques et sociales toujours

Lire la suite »

Les contours de la réforme des retraites doivent finalement être annoncés par la première ministre le 10 janvier après un report de quatre semaines. Ce

Lire la suite »

Ce matin un terroriste d’extrême-droite a attaqué le Centre Culturel Kurde de Paris où se réunit notamment le Conseil démocratique kurde en France. 3 militant·es

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *